De la matière naît l’œuvre

« Les nouvelles créations de Martin Damay contiennent toute l’évolution humaine. De plus sa perception de l’être humain dans sa créativité et sa verticalité est arrivée à maturité. De quoi s’inspire t -il ? de la nature, de la vie.
Les rigueurs de la forme (la forme étant le plus important) de la matière, l’émotion dans la pureté, sont autant d’indications morales propres à  s’en échapper. Il rejoint là l’adage philosophique « pas de beauté sans rigueur ».
Pierre, bronze, bétons moulés, sont autant de supports pour exprimer l’harmonie, la force et la beauté. La contemplation des lignes, des courbes sous-jacentes, emporte le regard du spectateur vers sa propre liberté, sa propre transcendance. Elle tente d’amener à la réflexion, nourriture spirituelle.
Des formes et des couleurs, mais aussi des sentiments, qui nous attirent, nous captivent, et nous fascinent, il y a entre Martin et son œuvre quelque chose de l’ordre de la confidence. Ses œuvres suivent sa quête, au rythme de ses propres questions.
Dans les dernières Martin s’est éloigné de la madone classique pour une version plus contemporaine, plus personnelle qui a l’avantage d’en révéler avec plus de force l’essence immatérielle qui la caractérise ». (texte de I.P. Midi-Libre, 2010)