La Vierge d'Aleaume

la première Vierge en France ?

belle vierge Marie statue sculpture pierre
La Vierge « d’Aleaume », (fin du Xème siècle) ; Clermont- Ferrand.

Le dessin ci- contre est- il la trace de la première  « Vierge à l’enfant » en France ? Cette place est aussi attribuée à d’autres statues, par exemple la Vierge Notre Dame de Romigier (Manosque)…

Histoire

Etienne II évêque de Clermont commande à Aleaume (Adelelmus) architecte et orfèvre, une statue reliquaire de la Vierge pour orner sa nouvelle Cathédrale précédemment détruite par un incendie.

Le dessin de cette statue nous est conservé par un manuscrit daté de la fin du X ème siècle conservé à la bibliothèque municipale de Clermont- Ferrand.

Je n’entre pas dans le détail du récit qui accompagne le dessin où est relatée la vision d’un moine de l’abbaye de Mozac.

belle vierge statue en pierre scuptée
La Vierge d' »Aleaume », détail, le visage

Le dessin , la statue

Le dessin et à la statue qu’il représente, à travers différents éléments:

Quelques éléments plastiques

– La Vierge est représentée voilée, nimbée, et drapée.
– Elle a les jambes croisées, est assise sur un trône et présente l’enfant Jésus sur ses genoux.
– Jésus est d’un âge mur ou plutôt adolescent, il porte un nimbe crucifère, bénit de sa main droite, et tient une croix de sa main gauche.

L’observation du dessin de la statue nous laissent supposer que la statue d’origine était en bois: En effet le bois offre au sculpteur la possibilité de dégager des parties délicates comme mains et doigts (ici probablement exagérés sur le dessin).
Consultez le buste de saint Beaudime au doigts allongés, (bois recouvert de plaques de cuivre doré), la statue de sainte Foy de conques

 

Autres remarques :
– La Vierge n’a pas la rigidité des statues romanes (voir par exemple les statues d’Auvergne de la même époque).
Les regards sont fixes, presque lointains, nous trouvons une certaine aisance dans la stature, et les jambes croisées de Marie sont originales.

Le voile de la Vierge presque flottant lui donne un air oriental. Voir à ce sujet : le shemagh tenu par un agal

Les nimbes : existaient- ils sur la statue ?

Qu'en pense le sculpteur ?

Ce dessin conserve une part de mystère. Il peut être éclairé par des comparaisons avec des statues ou des peintures (icônes).
On ne peut s’affranchir des comparaisons avec 

  • Les icônes de Vierges « royales », en, majesté, byzantines (icône de la « Madone de la Clémence »; 
  • D’autres représentations: Mosaïque, adoration des rois Mages (église santa Maria in Cosmedin)…

 

 

 

 

 

D’autres points sont à noter :

belle statue de marie vierge sculptée
La Vierge d »Aleaume »

Les pieds nus de l’enfant / les pieds vêtus de Marie / l’impossibilité concrète de porter un enfant de cette façon, c’est à dire sur un seul genou…! / observation anatomique plutôt réaliste (outre leur taille, les doigts par exemple, les ongles…), ce trait bien signifié montre une certaine aisance dans la posture, ce qui est assez surprenant.

  • A noter également : erreur, volontaire ou pas , dans le traitement des ornements de l’avant- bras de la Vierge
  • est- ce une erreur, dans  le traitement des jambes et des pieds de la Vierge ? ce qui donne alors l’impression de jambes croisées ! : les doigts de la main droite bénissant montrent également une erreur… l’index chevauchant le majeur…
  • Avant bras droit (main aussi) démesuré : erreur de dessins ?
  • D’où vient la physionomie orientale de cette Vierge ? 
  • La croix portée par l’enfant ; physiquement et matériellement difficile à faire (cela peut provoquer une grande fragilité au niveau de la main)…

En savoir plus : La Vierge, son histoire

 

Découvrir des Statues de Vierges en pierre

 

L'influence orientale dans les habits du moyen- âge

La voile de la Vierge …L’influence orientale des habits au XII ème et XIV ème siècle n’a rien d’exceptionnel : Voir l’encyclopédie médiévale de Viollet le Duc : où des habits portés (par exemple le bliaut) sont clairement influencés par l’Orient, Byzance…

 Voir à ce sujet : le shemagh tenu par un agal

Le sceptre tenu par la Vierge

Symbole de sa royauté et de sa maternité virginale.
Il n’est pas rare que la Vierge porte un sceptre : voir par exemple :