L’ensemble des symboles (tableaux, statues, crucifix, etc.) marquant les différentes « stations » qui commémorent la Passion du Christ, évoquant quatorze moments particuliers de celle-ci, et est appelé « chemin de croix ».

Le Chemin de croix de l’église saint Jean- Baptiste
de Nîmes- Courbessac

Le chemin de croix

Cette oeuvre d’art sacré a été réalisée en 2019 pour l’église saint Jean Baptiste.

Les stations

– Jésus est condamné à mort
– Jésus est chargé de sa croix
– Jésus tombe pour la première fois
– Jésus rencontre sa mère

– Symon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix
– Véronique essuie la face de Jésus
– Jésus tombe pour la deuxième fois
– Jésus console les femmes de Jérusalem

 

– Jésus tombe pour la troisième fois
– Jésus est dépouillé de ses vêtements
– Jésus est attaché à la croix
– Jésus meurt sur la croix

– Le corps de Jésus est remis à sa mère
– Jésus est mis au tombeau

 

chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix
chemin de croix

L’église saint Jean- Baptiste de Courbessac et le village

Le village est situé au nord-est de la commune de Nîmes, sur le piémont des Garrigues en direction des communes de Marguerittes et de Poulx. Il dépend du canton de Nîmes.

Histoire
Au début du Moyen Âge, le hameau de Courbessac se forme autour d’une ancienne villa romaine. En 1750, la population du village s’élève à 150 habitants.

Lieux et monuments
L’église Saint-Jean-Baptiste construite vers le XIe siècle, sa première mention remonte à 1119. L’édifice roman est largement agrandi entre le XVe siècle et le XVIIIe siècle.

 

Martin Damay

Martin Damay est artiste sculpteur, tailleur de pierre et peintre en arts sacré. Son parcours lui fait réaliser sur commande des œuvres d’art sacré.Il a résidé à Nîmes– Courbessac de 2004 à 2010.