La statue de Vierge à l’enfant en pierre est la spécialité de Martin Damay

Consultez aussi à : Les statues de Vierges en pierre sculptée   

Acheter sur la boutique

Statue de Vierge sculpteur

 

 

Une démarche unique : La Vierge avec l’enfant.

Des intérêts sculpturaux : un sens plastique / la notion de beauté / la figure est debout / par la matière / les deux personnes

Les deux personnes, la vierge qui porte l’enfant, et l’enfant porté par la Vierge, m’invitent à choisir une position de l’un par rapport à l’autre : L’enfant porté sur un bras doit être positionné avec un angle par rapport à la vierge, ou- bien être présenté de face.
Dans des statues modernes, l’enfant peut être tourné vers sa mère. Dans des statues de Vierge au nouveau né, l’exigence sur ce point est moins grand (évitons de placer l’enfant strictement horizontal).

Traditionnellement l’enfant forme avec sa mère un angle de 90°… c’est à dire que l’enfant n’est pas fermé sur sa mère, mais il n’est pas non plus tourné à sa mère… l’angle de 90° permet encore le regard de l’un vers l’autre. L’angle de 90° , 100 °, est un angle avenant.

Dans des statues du XIX ème siècle l’enfant est complètement tourné vers le monde, avec les bras ouverts par exemple (Cf Notre Dame de France)

Dans mes statues 2006 et suivantes (La statue de 120 cm, VE136, La statue de 87 cm…) je positionne l’enfant au bout des bras de Marie qui le porte devant elle. L’enfant est donc présenté de face. Je ne le positionne pas très haut, ceci pour laisser un espace sculptural au dessus et en dessous. Dans la VE 120, les pieds de l’enfant sont exactement à mi- hauteur.