La sculpture et la tridimensionnalité

La sculpture est le lieu particulier où s’exprime la tridimensionnalité en une matière solide.

La Sculpture et la tridimensionnalité

La tridimensionnalité est la particularité de la sculpture. Elle témoigne de l’avancée d’un peuple ou d’un artiste, et de la compréhension de la forme créée visuelle et pérenne. 

La perception et l'appréhension

statue pierre sculpture martin damay tridimensionnalité
Le dessin tridimensionnel distingue l’appréhension de la forme (Picasso, peinture, Benedetta Bianco, 1905)

Lorsque je me place devant une statue, je perçois qu’elle est constituée de trois dimensions dont deux sont facilement repérables : la hauteur et la largeur construites de formes et de lignes.
Pour la profondeur (qui complète la tridimensionnalité), en quelque sorte, elle m’échappe :
Si je veux l’appréhender de face, elle n’est plus alors une profondeur, mais elle devient un nouveau plan placé de face, constitué d’une nouvelle largeur et d’une hauteur.
Une nouvelle profondeur apparaît alors.
Je me rends compte que je suis en présence de la réalité tridimensionnelle.

“Vous, statuaires, fortifiez en vous le sens de la profondeur. L’esprit se familiarise difficilement avec cette notion. Il ne se représente distinctement que des surfaces. Imaginer les formes en épaisseur lui est malaisé…” Rodin

La statue égyptienne

Tridimensionnalité développée avec une prédominance pour le symétrique et l’expression frontale. La statuaire monumentale se distingue de la fresque, les deux exprimant une parfaite compréhension de leurs propres caractéristiques. La fresque comme la statuaire sont “adressés” frontalement.

La statue grecque

Tridimensionnalité développée avec une prédominance pour des points de vue frontaux. Elles s’adressent au visiteur de face.
Certaines statues ont un intérêt plastique pluriel : La “Vénus de Milo”, la “victoire de Samothrace”…
Des statues qui ont privilégié la vue de face : Les statues des frontons du Parthénon par le sculpteur
 Phidias, ou l'”Athéna Parthénos” chryséléphantine. Le discobole est un bon exemple de statue développée mais frontale.

La vitalité tridimensionnelle se distingue dans la statue mariale

La statue mariale qui se répand à partir du X ème siècle en Europe, montre la capacité et même la volonté dans l’appréhension de la forme pleine tridimensionnelle.
Cette forme, diffusée, reproduite, est trinitaire au sens plein.

statue pierre martin damay sculpteur
Vierge romane. Sens de la tridimensionnalité développé

La tridimensionnalité est la particularité de la sculpture. Elle témoigne de l’avancée d’un peuple ou d’un artiste, et de la compréhension de la forme créée visuelle et pérenne. 

Retour haut de page