La statue Notre Dame de Beauregard

La statue “Notre Dame de Beauregard” fut abritée dans une chapelle qui porte son nom. Miraculeuse, la statue eu un rayonnement extraordinaire auprès des fidèles.

Notre dame de Beauregard, une statue en Provence

notre dame de beau regard martin damay
Notre Dame de Beauregard, la statue par Martin Damay

Voici le texte de présentation de la statue

“La statue de Notre Dame de Beauregard n’a pas une origine bien définie. On peut admettre qu’elle date du début du XIV ème siècle, époque de l’installation des papes en Avignon.

Cette statue en bois polychrome… représente la Sainte Vierge debout tenant sur son bras gauche l’enfant Jésus, qui lui caresse le menton de sa main droite.

Elle porte trois vêtements bien distincts, la robe, le manteau et le voile qui descend en arrière de la tête jusqu’à mi- corps.

  • le rouge de la robe désigne la mère qui donne la vie et son sang à son enfant.
  • La couleur bleu du manteau fait penser au bleu du ciel
  • Le voile blanc est le symbole de la pureté.

Lors des grandes cérémonies religieuses, elle était enveloppée d’un voile décoré de dorures sur lequel les fidèles pouvaient accrocher des présents.
Profanée par le baron des Aldrets en 1562 elle resta intacte après avoir été précipitée du haut de la falaise.
Au cour des siècles, selon les fluctuations religieuses, elle résida soit dans la chapelle de Beauregard, soit dans l’église paroissiale où depuis 1984 elle a été déposée dans la chapelle saint Charles qui a repris le nom de la chapelle de la Sainte Vierge”.

"Notre Dame de Beau-regard", l'origine de ce nom

“Si le nom de Beauregard vient de la splendeur unique de son site pittoresque, il lui vient aussi de la douceur du regard maternel de cette vierge qui a tourné son regard de miséricorde sur les foules suppliantes pour les exaucer”.

Père Lepicier des servites.

Notre Dame de Beauregard, une histoire dans l'histoire

Souvenez- vous, Ô Notre Dame de Beau- regard, avec quel œil de tendresse et de compassion Vous daignez considérer du haut de votre trône glorieux les afflictions de notre cœur et les maladies de notre âme ! Que de chagrins n’avez- vous pas apaisés, que d’infirmes n’avez- vous pas guéris, que de pécheurs n’avez- vous pas arrachés à l’empire du démon, votre implacable ennemi. Profondément persuadés que vous jouissez au ciel d’une très grande puissance, nous venons, pauvres exilés, de prier de tourner sur nous vos yeux pleins de miséricorde. Si vous nous regardez avec amour, Ô bonne Mère, tous les obstacles qui s’opposent à notre salut s’aplaniront et notre âme affligée ou malade retrouvera l’innocence et la paix.
Regardez- nous, Ô Marie, de votre beau regard de Mère, écoutez nos ferventes supplications et daignez les exaucer. Ainsi soit- il !

Cette prière est attribuée au révérend père Casimir Granier, Capucin (XIX ème siècle)

Les caractéristiques de la statue

La statue Notre Dame de Beauregard est en bois marouflé. Sa hauteur est de 141.5 cm. Polychromée, elle est repeinte au XIX ème siècle, probablement à l’époque de la construction de la chapelle. Ces couleurs attribuées au voile, cape, robe, ne sont pas cohérentes.
– La couronne en métal de la Vierge et celle de l’enfant sont ajoutées.
– La base en planches de bois est vissée à la statue par des pâtes métalliques, elle n’est pas d’origine.

La vierge Notre Dame de Beauregard
La statue de Notre Dame de Beauregard.
statue vierge belle pierre sculptée
Notre Dame de Beauregard, les traces de la couronne sculptée.
statue vierge pierre belle sculpture

Observation de la statue

  • La statue “Notre Dame de Beauregard” devait porter à l’origine une couronne sculptée dans sa masse ; ce qui est nettement distinct dans la sculpture du sommet de la tête (voir détail en photo)
  • La main droite de la vierge, la tête de l’enfant, la main gauche de l’enfant, sont désolidarisés de la masse.
  • Plusieurs morceaux de la statue sont manquants : des morceaux de drapé, le pied droit de la Vierge…
  • Des zones ont été peintes sur des parties manquantes, ce qui prouve que la peinture actuelle n’est pas d’origine.
    La statue a t-elle été repeinte à l’époque de la construction de la chapelle ? (voir pour cela l’article)
  • En savoir plus

Le miracle

Il est fait mention du petit doigt de la main droite qui est seul manquant après la chute de la statue. Voir le livre de René Fages et Louis Tertian, Orgon (monographie).

Si vous nous regardez avec amour, Ô bonne Mère, tous les obstacles qui s’opposent à notre salut s’aplaniront et notre âme affligée ou malade retrouvera l’innocence et la paix.

Retour haut de page