La sculpture et le geste d’enfance

L’idée de la nécessité de “l’esprit fort” pour le geste sculptural m’est venu il y a trois ans lorsque j’ai commencé à rédiger pour mon blog et à essayer de noter et réfléchir sur la vie intérieure qui se traduit et se vit dans la sculpture.

“Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant.” (Picasso)

La sculpture aime le geste d'enfance

Le façonnage de la pierre nécessite de la force.
Elle peut se comprendre par la force physique mais aussi par la force morale, et spirituelle, la liberté ne pouvant rien par elle-même en ce qui concerne le triomphe sur la matière.

La matière de sculpture, amie et partie prenante

L’esprit d’enfance, cette idée, cette notion, me vient du vécu dans un dernier travail accompli, un dessin et son résultat :

  • quel geste ?
  • quelle genèse ?
  • Comment vraiment faut -il rechercher celui- ci ?

L’esprit fort et le geste d’enfance

La sculpture c’est le travail d’une matière, quelle que soit celle- ci : pierre, bois, argile, papier…

Le geste, l’intention, ont pour caractéristiques de dominer la matière, et de lui imprimer une idée plus qu’un objet, de sorte que celle-ci devient et le résultat et la cause, la matière s’effaçant alors, disparaissant totalement.

La matière est vaincue d’avance si l’approche est bonne. Qu’est – ce que la matière, sinon d’être au service de l’idée ? (Consulter mon article “de la matière naît l’oeuvre).

Mais cette matière a quelque chose de redoutable ; c’est qu’elle affirme ses propres caractéristiques bien plus anciennes et imprégnées en elle- même que moi qui suis devant elle !
Je ne lui reproche pas cette habitude, cette note, cette affirmation, car cela va me servir…

Geste d'enfance

Le geste d’enfance peut paraître une mission délicate. Je le peux que parce que je viens de :

  • le vivre
  • le découvrir
  • l’accepter.
    C’est à dire qu’une partie de mon geste de sculpter, d’écrire ou de peindre sur la pierre, doit accepter :
  • la dépendance,
  • l’impossibilité de,
  • la non- capacité,
  • L’instant présent, l’immédiat,
    Le dessin alors s’en trouve modifié, amélioré…
    Que peut en effet le geste humain affronté à une matière résistante qui contient des éléments contraires ?

Le geste technique

  • Aborder sa sculpture
  • dessiner
  • tracer
  • modeler
  • sculpter

Ce sont tous des gestes techniques. La sculpture est agencée et construite. Mais sur quel critères est- elle construite ? Un immeuble peut – il tenir debout sans une structure adaptée, ou une partition de musique sans construction ?

Le travail de la pierre nécessite de la force. Celle- ci peut se comprendre par la force physique mais aussi par la force morale et spirituelle.

Retour haut de page