Etre sculpteur

Etre sculpteur consiste à créer en trois dimensions les sujets issus de sa propre expérience, de la commande, ou de l’étude.

Créations et travail d’une matière

Un monde de matière

Complémentaire à sa profession de tailleur de pierre, le sculpteur enrichit son travail de façonnage, par une certaine évasion plastique et une nouvelle expression.Trouver et façonner dans une matière, c’est à dire en trois dimensions, côtoie pour l’artiste le réel, un monde qu’il définie ainsi, mieux perçu, mieux repéré.

Une expressivité faible

Etre sculpteur c’est être confronté à la matérialité travaillée. Connaître sa matière, en accepter ses caractéristiques et ses limites ; Car une sculpture est faible par nature en expressivité, son jeu de couleurs est associé aux volumes plutôt qu’à des valeurs pigmentaires.

Le sculpteur est en quête de réunir un sujet avec une expression. Sensible à ce qui l’environne, il réduit la distance entre être et pensée de l’être, entre sujet et pensée de ce sujet. Le but est donc, dans une oeuvre, de réunir en une seule forme, l’idée et son expression parfaite.

Pour une discipline artistique

La sculpture consiste en concept à réaliser des formes en volume :
– en ronde-bosse (statues), en relief, par modelage, (A.Giacommetti…), par taille directe (Michel- Ange), par assemblage (P.Picasso…)

Une matière et un esprit : un terrain de recherche pour le sculpteur

La matière peut être perçue comme un véritable esprit dans la mesure ou elle contient des caractères forts et puissants qui la caractérisent : Pour la pierre :
La masse, la densité, la porosité, la dureté, la résistance au chocs, la couleur, la finesse de son grain, etc…
L’esprit va donc devoir accomplir une oeuvre devenant « oeuvre de l’esprit ».

La forme modelée doit être perçue au delà du symbole

Une main sculptée, un visage, une aile d’oiseau, un drapé…  formé sous le ciseau dans la pierre, ou la mirette dans une argile, est au delà du symbole ; la raison de cette affirmation semble être que ces formes sculptées s’orientent vers l’esthétique. L’art plastique invite à penser  au delà du symbole.

La sculpture comme art plastique invite à penser « nature »

L' »esprit » qui va intervenir dans l’œuvre possède différentes « armes » ; l’une d’elle est la nature.
« Dame nature » est un élément essentiel dans la maîtrise et la victoire et le triomphe de l’esprit sur la matière.

Ses procédés de réalisation

Ses œuvres existantes

Ses œuvres sur commandes